Besoin de se familiariser avec son PC? Cécile est là.

Cécile Révillon

Cécile Révillon a fondé l’entreprise « Permis PC »

Autrefois, Cécile Révillon était formatrice en informatique. Cette technicienne, experte en PC, se lance désormais dans une nouvelle aventure. « Permis PC » est le nom de l’entreprise qu’elle développe sur Nantes et son agglomération. Cécile délivre des conseils aux personnes qui se sentent un peu perdues dans le monde des technologies high-tech qui se renouvellent très vite. Un souci avec son ordinateur pour ranger son bureau, trier ses photos ou enregistrer des dossiers ? Cécile répond présente. Elle accompagne également les particuliers pour mieux maîtriser leurs tablettes numériques.

« J’ai toujours été intriguée par la panique que des personnes pouvaient avoir face à leur ordinateur. Pour certains, l’envoi d’un e-mail est une entreprise compliquée et ils ont peur de mal faire voire de dérégler le système. J’étais sans arrêt sollicitée par mes proches pour répondre à leurs questions d’ordre informatique« , explique Cécile, qui dédramatise les rapports entre l’homme et l’ordinateur.

« Avec Permis PC, je prodigue des conseils pour que les particuliers prennent facilement connaissance de leur poste ordinateur. Par ailleurs, je les forme pour qu’ils maîtrisent leurs tablettes« , poursuit Cécile dont les clients lui demandent régulièrement des conseils pour organiser leurs photographies numériques sur l’ordinateur. « Ils ont des gigas de photographies qu’ils ne regardent jamais car elles sont mal classées ! C’est dommage ! »

Sur Nantes et dans la campagne environnante, Cécile se rend au domicile de ses clients. « Je travaille notamment en milieu rural, dans le vignoble nantais. A mon domicile, je mène des ateliers pour des petits groupes. J’habite à Saint-Sébastien« , conclut-elle.

Permis PC. Tél. 06 10 36 22 16. Cécile Révillon. A retrouver sur Facebook.

Le chef italien à domicile ? Il est divin !

Marco Crupi, le chef italien à domicile

Marco Crupi, le chef italien à domicile

Marco Crupi s’immisce dans les cuisines nantaises en apportant avec lui ses produits, son matériel et son délicieux accent chantant italien. Il propose à ses clients Nantais de découvrir toutes les subtilités des recettes de Sicile et de Calabre. Calamar, tiramisu, spaghettis bolognaise, palourdes… Le tout, à domicile !

Installé à Nantes depuis quelques années, Marco se lance aujourd’hui dans sa propre aventure. Pour les Nantais, particuliers ou entreprises, il est traiteur ou chef à domicile. « J’anime également des ateliers pour apprendre à cuisiner à l’italienne« , explique Marco qui mène au préalable l’inspection de la cuisine de ses clients. « Avec votre permission, j’ouvre vos placards et je regarde ce qu’il sera possible de cuisiner« , décrypte le jeune chef. Après un passage au marché ou dans les épiceries italiennes de la ville, Marco revient les bras chargés de produits italiens. « Je veille à la qualité des ingrédients. Le poisson, les herbes, tout comme le fromage… tout doit être parfait« , poursuit-il.

Pour Marco, la cuisine est synonyme d’enfance et de repas dominicaux : « En Italie, le dimanche, les premières effluves de pâte fraîche te parviennent dès que tu te réveilles ! On cuisine toute la matinée, puis, le repas dure toute la journée« . Depuis l’enfance, Marco se passionne pour la gastronomie. En Italie, le travail du jeune chef a déjà été primé. Mais c’est à Nantes que Marco habite désormais. Pour le plus grand bonheur des Nantais.

Le Chef italien à Domicile. Marco Crupi. Tél. 07 78 63 47 54. Le site de Marco : marcoitalianchef.com

A vos baskets Nantais : c’est l’heure du CYD Boot Camp !

Les 3 coachs du CYD Boot Camp

Les 3 coachs du CYD Boot Camp

L’association CYD / Conquer Your Day est née dans les mollets enflammés des parisiens Romain Rainaud et Ludovic Chevallier. Amateurs d’expériences sportives de l’extrême telles que la mythique course « Iron Man« , les deux copains ont galvanisé une communauté de sportifs autour du Boot Camp. Aujourd’hui, la grande communauté parisienne arrive à Nantes, par l’intermédiaire de Baptiste Léger, l’ambassadeur du Boot Camp dans la Cité des Ducs. Depuis le bar « Le Coup du Lapin« , Baptiste entend guider de manière hebdomadaire, les sportifs Nantais de la communauté.

Les trois étapes du Boot Camp

Un bon Boot Camp commence par un footing d’une trentaine de minutes. Les runners courent à leur allure mais ils sont chaleureusement encouragés par les autres membres de la communauté à dépasser leurs limites. Les cris d’encouragement résonnent parmi le petit troupeau de sportifs qui s’élance le long des berges de la Loire et de l’Erdre. Le footing cède la place au gainage. « Quand on court seul, on oublie souvent de faire du renforcement musculaire suite à l’effort. Or, ces exercices sont très importants pour ne pas se blesser et pour progresser« , raconte Baptiste qui coache son petit monde. Enfin, la séance s’achève par une dizaine de minutes de stretching. « Voilà ! La séance a fini ! Elle a duré 1 h ! » souffle Baptiste.

La démocratisation du sport

Les gens de la communauté Conquer Your Day ont en commun un territoire de vie. Ils se reconnaissent et partagent des aventures sportives grâce aux réseaux sociaux. Pour certain, il s’agit d’une véritable alternative aux salles de sport. « On veut démocratiser le cours de sport grâce à la communauté. Les coachs sont des membres qui s’y connaissent » décrypte Romain.

Conquer Your Day milite pour le sport tout le temps et partout. « Nous proposons de découvrir le patrimoine à travers le sport. Le yoga peut se pratiquer dans un musée. Il suffit d’une salle et d’un tapis après tout? »

Conquer Your Day est à retrouver sur Facebook.

Une marque de prêt-à-porter participative, c’est bien joli mais c’est quoi ?

Julie Laurent, une jeune nantaise créatrice de mode.

Julie Laurent, une jeune nantaise créatrice de mode.

A la base d’une marque textile participative, vous trouvez souvent une jeune femme dynamique et engagée dont les idées fusent plus vite que l’éclair. La Nantaise Julie Laurent a récemment lancé le site des ses collections dédiées aux femmes qui aiment la mode. Le site de Julie se veut participatif.

« Je souhaite proposer une alternative aux grandes enseignes de prêt à porter car je promeus des valeurs responsables autour du Made in France, de la qualité du tissu et du partage. Souvent les femmes ont des idées précises de ce qu’elles veulent mais elles ne trouvent pas leur bonheur dans les commerces. Sur le site, je leur propose de dessiner le modèle de leur rêve. Puis, c’est  à moi de jouer ! » explique la créatrice, ciseaux à la main.

Capture du site de Julie Laurent

Capture du site de Julie Laurent

Julie Laurent veut redonner du pouvoir aux porteurs de vêtements. Le concours d’idées est lancé et Julie ne retient que 5 modèles parmi ceux qui lui seront proposés. 5% du chiffre d’affaires réalisé par le vêtement seront alors reversés au co-designer, inspirateur de Julie.

Le site de Julie Laurent est à découvrir. Pour participer au concours, il faut cliquer ici.

Sorry Mummy.com : le site des tatoueurs du monde entier

Page d'accueil du site "Sorry Mummy"

Page d’accueil du site « Sorry Mummy »

Le tatouage est un art. Les deux jeunes Nantais Constant Desfosse et Richard Jouanguy qui développent le site Sorry Mummy.com en sont convaincus. Oui, mais les tatoueurs sont des dizaines de milliers ! Et ils ont tous leur style bien particulier : tribal, réaliste, fantaisie, dark, couleur ou noir et blanc… « Se faire tatouer répond à un projet tout à fait personnel. Parfois, on a une idée très claire de ce que l’on veut, parfois, on ne sait pas trop. Les tatoueurs se font connaître par le bouche à oreille. Le site permet d’aller plus loin. Il est une vitrine pour les tatoueurs des 5 continents pour qu’ils y présentent leur art », raconte Richard.

Depuis 2 années, les deux nantais voyagent dans les shop de tatouage du monde entier. Ils ont commencé à Nantes, puis, ils se sont rendus aux Etats-Unis ou en Espagne. A la convention du tatouage de Montréal, ils ont rencontré des tatoueurs débordants de créativité.

« Le site permet de tomber sur le tatouage de ses rêves. Avec notre custom request, les visiteurs peuvent inviter les tatoueurs à se mobiliser autour d’un projet de tatouage », poursuit Richard. « ça marche du feu de dieu. Les tatoueurs nous ont rejoint rapidement. Ils sont déjà plus de 200. Sur leur page personnelle, ils peuvent également proposer certaines de leurs créations »

Site du tatouage à découvrir : Sorrymummy.com