Dépôt-vente chez une môme vintage et moderne

mome vintageRue des Carmélites, à l’entrée de la cour qui mène au Café-théâtre, se tient la jolie boutique de dépôt-vente de Sophie Picardat. Dans un univers industriel, de pierre et de bois, au-dessus de l’ancien sol du couvent des Carmélites, Sophie étale ses trésors de vêtements, de bijoux et même de vinyles.

« On a tous des vêtements qui dorment dans nos placards. À la Môme vintage, je souhaite leur donner une seconde vie », décrypte Sophie, en se baladant le long de ses portants de robes, de vestes ou de pantalons… Il y en a même pour les messieurs ! À ses pieds, des dizaines de paires de chaussures sont rangées, sagement.

« Je voulais apporter une image dynamique au concept de dépôt-vente. Il y en a pour tous les budgets et de toutes les marques », précise Sophie qui, lorsqu’elle habitait à Paris, ne jurait que par les petites boutiques de fringues de seconde main. « Je suis venue à Nantes, car la ville me plaisait. Je suis chanceuse d’être arrivée dans cette cour patrimoniale. Il y a du passage et les gens sont curieux lorsqu’ils longent le grand canapé qui annonce ma boutique », conclut-elle.

La Môme vintage, 4, rue des Carmélites. Tél. 06 14 55 45 79. A retrouver sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>