A vos baskets Nantais : c’est l’heure du CYD Boot Camp !

Les 3 coachs du CYD Boot Camp

Les 3 coachs du CYD Boot Camp

L’association CYD / Conquer Your Day est née dans les mollets enflammés des parisiens Romain Rainaud et Ludovic Chevallier. Amateurs d’expériences sportives de l’extrême telles que la mythique course « Iron Man« , les deux copains ont galvanisé une communauté de sportifs autour du Boot Camp. Aujourd’hui, la grande communauté parisienne arrive à Nantes, par l’intermédiaire de Baptiste Léger, l’ambassadeur du Boot Camp dans la Cité des Ducs. Depuis le bar « Le Coup du Lapin« , Baptiste entend guider de manière hebdomadaire, les sportifs Nantais de la communauté.

Les trois étapes du Boot Camp

Un bon Boot Camp commence par un footing d’une trentaine de minutes. Les runners courent à leur allure mais ils sont chaleureusement encouragés par les autres membres de la communauté à dépasser leurs limites. Les cris d’encouragement résonnent parmi le petit troupeau de sportifs qui s’élance le long des berges de la Loire et de l’Erdre. Le footing cède la place au gainage. « Quand on court seul, on oublie souvent de faire du renforcement musculaire suite à l’effort. Or, ces exercices sont très importants pour ne pas se blesser et pour progresser« , raconte Baptiste qui coache son petit monde. Enfin, la séance s’achève par une dizaine de minutes de stretching. « Voilà ! La séance a fini ! Elle a duré 1 h ! » souffle Baptiste.

La démocratisation du sport

Les gens de la communauté Conquer Your Day ont en commun un territoire de vie. Ils se reconnaissent et partagent des aventures sportives grâce aux réseaux sociaux. Pour certain, il s’agit d’une véritable alternative aux salles de sport. « On veut démocratiser le cours de sport grâce à la communauté. Les coachs sont des membres qui s’y connaissent » décrypte Romain.

Conquer Your Day milite pour le sport tout le temps et partout. « Nous proposons de découvrir le patrimoine à travers le sport. Le yoga peut se pratiquer dans un musée. Il suffit d’une salle et d’un tapis après tout? »

Conquer Your Day est à retrouver sur Facebook.

Les sportifs sont mis au pied du mur chez Keep Cool

keep coolKeep Cool est le nom de la nouvelle salle de sport ouverte dans le quartier Madeleine. « Ici, c’est le sport sans la frime. Il n’y a pas de miroir, on vient se dépenser dans une ambiance détendue et conviviale », explique Maxime Biraud, gérant de la salle qui s’étend sur 400 m2. Les machines cardio, celles du renforcement musculaire ou les tapis de course font face à un magnifique mur en pierre qui rappelle l’histoire du bâtiment.

« Nous essayons de proposer des formules abordables qui conviennent à tous avec une grande amplitude horaire », poursuit Maxime. De 6 h à 23 h, les sportifs nantais, ou non sportifs, peuvent venir se faire du bien au club. Ils y sont encadrés par des coaches mais ils sont également indépendants grâce aux cours dispensés sur des vidéos qu’ils choisissent sur des écrans tactiles. Maxime, grand sportif devant l’éternel, est ravi et en pleine forme !

Keep Cool. 21, Chaussée de la Madeleine. Tel : 02 40 74 85 45. Site : keepcool.fr A retrouver sur Facebook.

Sports d’hiver : s’équiper ici avant de partir

terre de glisseAcheter son équipement de ski ou de haute montagne à Nantes peut s’avérer un bon choix, assurent deux magasins spécialisés, Terre de glisse et Mont-Blanc expéditions.

Dans la boutique Terre de Glisse, Nicolas Gourbillon est en pleine forme. Il rentre des Pyrénées, où il a dévalé quelques pistes.

« Ce n’est pas si loin de Nantes. Six heures de voiture. On embarque tout le matériel dans la voiture et c’est parti pour la neige », s’exclame-t-il.

D’ailleurs les Nantais ne l’ignorent pas. Sur le parking de la station, Nicolas Gourbillon a remarqué beaucoup de véhicules immatriculés 44. « J’ai même croisé quelques clients sur les pistes », raconte-t-il.

Acheter son équipement pour les sports d’hiver depuis Nantes peut se révéler judicieux. En quelques années, l’achat est amorti si l’on skie au moins une semaine par an.

Pour ce qui est du petit matériel type masque, bonnet, ce sera nettement moins cher à Nantes. « Jusqu’à moins 30 % par rapport aux prix dans les stations », assure le commerçant nantais. Mais pour s’équiper en skis, il faudra avoir de la place dans sa voiture.

La boutique des sports de glisse de Nicolas Gourbillon équipe les Nantais en skis ou en snowboards : « On travaille sur commande, explique-t-il. Cela permet de prendre le temps de discuter avec les clients et de se rendre précisément compte de leurs pratiques des sports d’hiver et de leurs besoins. De plus, nous assurons l’entretien du matériel, comme le fartage des skis. »

Des masques GPS pour les amateurs de gadget

Pour les fans de sports d’hiver, Terre de glisse a quelques objets sympas en réserve. Nicolas Gourbillon exhibe un masque équipé d’un GPS. « Il permet de calculer la hauteur de ses sauts ou encore la vitesse de descente, décrit-il. Le soir, on branche le GPS sur son ordinateur et on revoit tout le parcours de la journée et le nombre de kilomètres parcourus. Ce masque est vraiment un gadget. »

Ceux qui ne vont pas au ski auront de quoi se consoler. Pour glisser, il leur restera un large choix de matériel : la trottinette par exemple, qui fait un malheur en ce moment.

Terre de glisse, 23, chaussée de la Madeleine, tél. 02 51 72 30 62.

mont blanc expeditionsTout pour affronter les grands froids

Les randonneurs du dimanche, les pèlerins comme les alpinistes confirmés trouvent leur bonheur chez Mont-Blanc expéditions. La belle boutique, face au château des Ducs, offre depuis vingt ans son expertise dans les sports de haute montagne.

Franck Bellec et Jean-François Jolivet, les sympathiques vendeurs du magasin, ont équipé plus d’un Nantais parti à l’ascension des montagnes.

Un équipement chaud des pieds à la tête

« Il n’y a pas que le ski. Nous avons à faire avec des gens qui partent pour des aventures lors des mois d’hiver, raconte Franck Bellec. Il y a ceux qui s’envolent vers la Laponie ou vers le grand Nord canadien pour glisser sur la neige en chien de traîneaux, par exemple. »

Pour ceux-là, il faudra du chaud ! Du Gore-tex®, des sous-vêtements chauds, des doudounes ou des polaires épaisses. Voire à la mode, car sur les pistes, il faut avoir l’air chic. La boutique ne manque pas de choix et propose un grand nombre de marques pour la montagne.

« Nous ne travaillons qu’avec des grandes marques et nous vendons surtout du textile », explique Jean-François Jolivet.

Mais dans la boutique, il y a aussi du petit matériel pour les sports d’hiver comme le masque le plus léger du marché. Ou encore des raquettes pour faire de belles balades dans la neige.

Jean-François Jolivet et Franck Bellec apprécient la fidélité de leur clientèle. Quand ils ne croisent pas leurs clients sur les pistes, ils sont sûrs de les voir revenir au magasin pour y raconter leurs aventures alpines.

Mont-Blanc expéditions, 1, rue Prémion, tél. 02 40 35 22 24.