A Nantes, le Fish and Chips s’accompagne d’un muscadet : Poisson Paré

Benjamin Bousseau cuisine le poisson. C'est aussi un bon vivant !

Benjamin Bousseau cuisine le poisson. C’est aussi un bon vivant !

« Je voulais que mon  » Fish and Chips  » ressemble à un bistrot à l’ancienne », annonce Benjamin Bousseau. On peut dire qu’il y est parvenu. Quai de la Fosse, à Nantes,  » Poisson Paré  » évoque une adresse qui aurait toujours existé. Avec sa faïence jaune aux murs, son logo à l’ancienne et ses gracieux luminaires, on pourrait faire de  » Poisson Paré  » sa cantine quotidienne.

« J’ai fait travailler des copains et des Nantais. Pour l’architecture du lieu, c’est l’agence Sona. Noctiluca s’est chargé de la lumière. Mes copains graphistes se sont emparés du logo ». Benjamin se sent comme un poisson dans l’eau dans son bistrot.

« Un bon Fish and Chips s’accompagne immanquablement d’un bon muscadet du coin », s’exclame Benjamin qui en connaît désormais un rayon sur le sujet. « On utilise le verbe « parer » pour la viande, comme on l’utilise pour le poisson. Quand on pare une protéine, cela veut dire qu’on enlève les viscères et tout ce qui n’est pas nourrissant », décrit-il. Suivi par sa compagne Emilie Piasecki qui l’a rejoint dans l’aventure, Benjamin, anciennement guitariste, se reconvertit dans la restauration.

« Bien sûr, j’ai fait un saut en Grande-Bretagne pour y découvrir les Fish and Chips. Mais surtout, j’ai suivi de longs apprentissages chez des amis cuisiniers pour apprendre ma recette de panure qui se présente sous forme de dentelle. J’en garde le secret », lance-t-il, mystérieux.

Pour varier les plaisirs, Benjamin ne propose pas seulement des Fish and Chips. Il y a toujours un poisson frais cuisiné à la carte ! Le samedi, c’est une autre histoire. Les clients du marché de la petite Hollande font une escale, leurs paniers chargés, à la terrasse de Poisson Paré pour y déguster une assiette de la mer et quelques bulots.

Poisson Paré. 12, quai de la Fosse. 02 40 35 42 05. Site : poissonpare.com

Voir le site de l’agence d’architecture Sona et de l’agence de conception lumière Noctiluca.

Madame Blå : l’assiette scandinave indique le nord

Centre-ville. Madame Blå, 8, rue Armand-Brossard, 02 51 82 75 11, madamebla.com

madame blaPartagée depuis l’enfance entre sa double identité française et danoise, Birgitta Hillingsø a trouvé son bonheur dans le restaurant scandinave qu’elle a façonné à son image : Madame Blå. « Mon père est danois, ma mère française. Quand j’étais petite, je passais toutes mes vacances au Danemark. Toutes les fois que je devais rentrer en France, c’était un déchirement », se souvient-elle.

Arrivée à Nantes en 2006, Birgitta Hillingsø a d’abord travaillé dans des grands groupes de prêt-à-porter. Mais l’idée d’ouvrir son restaurant lui trottait dans la tête. « Il a fallu que je prospecte un peu. À part Ikea, il n’y avait pas de boutique en l’honneur de la Scandinavie à Nantes », sourit-elle, malicieuse. Une rencontre avec le consul du Danemark à Nantes achève de la convaincre. Madame Blå voit le jour en 2009. Clin d’oeil au consul du Danemark : la cafetière bleue qu’il lui a donnée trône à l’entrée du restaurant.

Cuisine et ambiance nordiques

« J’essaie de cuisiner des plats authentiques », explique Birgitta. Le restaurant est aussi un salon de thé l’après-midi. À ne pas manquer, les tartines beurrées que l’on peut agrémenter de hareng. « Je tiens à écrire les noms des plats en version originale ». La tartine beurrée est donc le « Smørrebrød ».

Il faut demander à Birgitta pour la prononciation. Elle ne rechignera pas non plus à évoquer les spécificités de cette cuisine : « la Scandinavie utilise beaucoup le sucre, le sel ou les épices comme le curry ou la cardamome, pour la conservation des aliments ». Birgitta connaît les secrets de la cuisine scandinave, appris dans les livres des recettes familiales.

Birgitta envisage son restaurant comme un lieu de rencontre : « Je veux nourrir les gens, au propre, comme au figuré ». Ainsi, elle propose des petits-déjeuners pour les entrepreneurs et garde une oreille disponible pour sa clientèle en quête de travail ou d’appartement. « Je suis une vraie kiffeuse dans l’âme et je veux rendre service à Nantes, une ville dans laquelle je me sens bien », conclut-elle.

Horaires : le lundi et le mardi, de 10h à 19h. Fermé le mercredi. Le jeudi et le vendredi, de 10h à 22h. Le samedi, de 10h à 19h. Fermé le dimanche.

Sale et Pepe, une escale sicilienne à Nantes

Cuisine d’ailleurs. Cet été, la chronique Commerce s’intéresse aux adresses qui dépaysent. Premier volet chez Samuele Micalizzi, qui régale avec sa cuisine, ses chants et son Italie au coeur.

sale et pepeL’aventure du restaurant Sale et Pepe, près de la cité des Congrès, a commencé à Paris. Désireux de se rapprocher des bords de mer et de sa famille, le Sicilien Samuele Micalizzi a quitté la capitale et est venu s’installer à Nantes. Pour le plus grand bonheur des Nantais !

Les habitués du restaurant savent que nul n’est besoin de jeter un coup d’oeil sur la carte. Mieux vaut se laisser surprendre par Marco, le cuisinier. Samuele et ses serveurs circulent parmi les tables, planches à pizza et casseroles en main. « Parfois, les clients sont déroutés par ce service à l’assiette mais je tiens à ce qu’ils soient surpris. Je veux qu’ils sentent que ce qu’ils dégustent vient tout juste de sortir des cuisines », explique Samuele.

La cuisine de Sale et Pepe s’inspire de celle du sud de l’Italie. Beaucoup de légumes frais, des aubergines ou des tomates, du poisson et, bien sûr, l’incontournable pizza qui fait le renom de la cuisine italienne. La Sfincione, parsemée d’oignons, est la pizza typiquement sicilienne.

Du frais, rien que du frais !

Samuele est intransigeant sur la fraîcheur de ses ingrédients. « Ma carte ne s’étale pas sur des kilomètres car pour un restaurant, il est impossible de proposer des dizaines de plats tous les jours sans passer par le surgelé. Je ne sais même pas me servir d’un micro-ondes et ce n’est pas maintenant que je vais apprendre à le faire ! » martèle-t-il. Tous les matins, le restaurateur se rend au marché. « Je touche avec les yeux, lorsque les légumes disposés sur les étals ne me conviennent pas, j’exige de jeter un coup d’oeil dans les réserves de mes fournisseurs », impose Samuele, tatillon. Les autres produits comme les pâtes sont directement importés d’Italie.

L’atmosphère italienne est partout. Lorsque les soirées sont joyeuses et que tout le monde a le coeur à la fête, Samuele diffuse des karaokés italiens. Parfois, c’est lui qui pousse la chansonnette. « Sale et Pepe, c’est plus qu’un restaurant, c’est un moment », conclut-il.

Contact. 2, rue de Jemmapes. Tel : 02 40 47 87 39.

Mélange de piraterie et de saveurs au restaurant Barbarose

babarossa 1Nese et Bulent sont mariés. Depuis mai 2012, ils accueillent les gourmands dans leur bar-restaurant situé dans le quartier du marché Talensac, rue Paul Bellamy. « Barberose« , le nom de leur restaurant, adresse un petit clin d’oeil à leurs origines turques. Au XVe siècle, le pirate ottoman Barberose semait la terreur sur les mers. « En me promenant dans Nantes, je suis tombé sur un mascaron qui m’a tout de suite fait penser au pirate Barberose. Je m’en suis inspiré pour ouvrir le restaurant. Désormais, les clients se font servir sous l’oeil sévère et intrigant du pirate, devenu notre logo« , décrit Bulent. La tête du pirate est entourée de rose, la couleur de Nese qui est raccord avec son restaurant jusque dans les tons de son chemisier.

« Le restaurant Barberose marie la gastronomie française et les saveurs méditerranéennes. Nos assiettes sont gourmandes et nous les composons de saumon fumé, de foie gras maison ou de feuille de vigne« , raconte le couple qui va même jusqu’à fabriquer son propre pain. « Depuis une dizaine d’années, j’habite à Nantes. Dans la cuisine, je ne peux pas choisir entre l’influence turque et l’inspiration française. Alors je mélange les deux » poursuit Bulent.

Nese et Bulent se rendent souvent au marché de Talensac. Ils profitent de la réputation du marché pour composer leur cuisine. Ils ne sont pas avares en recettes et se font un plaisir de partager leurs secrets culinaires avec les clients. Bulent décrit souvent les ingrédients qui composent le tzatziki, un plat typique de la Méditerranée, dont le yahourt est la base : « Vous ajoutez de la menthe séchée et de l’huile d’olive. C’est frais pour affronter l’été ! »

Le Barbarose, 69, rue Paul-Bellamy. Tél. : 02 40 74 11 11 A retrouver sur Facebook.

Sale & Pepe : les meilleurs pizzas de l’Italie sont siciliennes

Sale et pepe2Nous sommes rue de la Commune. C’est une toute petite rue de Nantes, presqu’une ruelle qui file pourtant devant l’Hôtel de Ville et sa façade majestueuse. A l’image de la rue, le petit restaurant de Barbara et de Giuseppe attire par ses couleurs italiennes. Le drapeau de la France républicaine fait face au drapeau de l’Italie. Le long de la vitrine, des légumes sont suspendus ou disposés dans des paniers : courgettes, tomates et aubergines. Ils arrivent tout droit d’Italie et leur goût explose dans l’assiette. « Bon, ici, c’est de la gastronomie italienne. Nous cuisinons des pizzas, des lasagnes, des cannelloni ou des pâtes« , raconte Barbara en enfournant une pizza.

Avec son mari Giuseppe, Barbara est arrivée à Nantes il y a une vingtaine d’années : « Nous venons de Sicile et du monde de la restauration. Pour nous, c’est un véritable plaisir de faire découvrir aux Nantais les goûts siciliens. Il n’y en a pas de meilleur dans toute l’Italie« , affirme-t-elle. Son mari acquiesce. Les vins italiens sont également de la partie comme le Lambrusco.

Parfois, les mariés du jour poussent les portes de Sale e Pepe pour y déguster une pizza nuptiale. Barbara et Giuseppe débouchent alors une bouteille de Prosecco, du champagne italien. « Ici on a vite fait de lier connaissance avec son voisin. C’est petit et ça favorise les discussions« , raconte Barbara.

Giuseppe est souvent au four. Il en sort des pizzas par milliers qui sont à consommer sur place ou bien à emporter.

Sale & Pepe, tavola calda, pizzeria. 3, rue de la Commune. Tél. : 02 40 89 68 03 ou 06 19 08 49 47