Les poulets rôtis du bar-restaurant du Coup du lapin

coup du lapinDeux copains, Seb Ravache, barman, et Jo Delarue, cuisinier, viennent d’ouvrir leur bar-restaurant Le coup du lapin, dans le quartier Madeleine-Champ-de-Mars. Le nom est un petit clin d’oeil à l’ancien Cul-de-poule. Le midi, il n’y a qu’un seul et unique plat, cuisiné par les soins de Jo : le poulet rôti accompagné de ses frites et de sa sauce maison. « Le poulet rôti est et restera notre signature », affirment-ils en choeur.

Côté bar, Seb a de la bière belge plein le comptoir. « J’adore la bière. Pour ce qui est du vin, nous proposons en grande partie des vins locaux qui proviennent des vignerons d’à-côté ». « Le coup du lapin » se revendique comme un bar chaleureux et animé. « Tous les mois, nous proposons une nouvelle exposition, des concerts ou encore du théâtre d’improvisation », explique Seb.

Seb et Jo sont enchantés d’arriver dans ce quartier qu’ils connaissaient d’avant. « Nous n’aurions pas ouvert notre bar-restaurant ailleurs. Nous sommes fans du quartier », concluent-ils.

Le coup du lapin, 21, rue des Olivettes. Tél. 09 83 78 51 17. Sur Facebook.

La Crêperie du Théâtre entre en scène

creperie theatreLes comédiennes sont des galettes fines et croustillantes, qui répondent aux noms de Voltaire, Molière ou Racine… Les accessoires sont des produits frais : curé nantais, poireaux, ratatouille, champignon, tomates… Le metteur en scène s’appelle Richard Rambaud, un crêpier qui manipule avec dextérité et amour sa rozell sur ses billigs.

« J’ai tenu une crêperie, l’Île Mystérieuse, rue Kervégan pendant 16 ans. J’avais envie de changer de quartier et de me rapprocher des lieux culturels de la ville », explique ce passionné des arts et de gastronomie. Aujourd’hui, Richard s’installe non loin de la place Graslin et a troqué son univers de Jules Verne pour celui des planches et des coulisses.

« L’ambition est de façonner un lieu chaleureux, dans lequel la clientèle se sente bien, tout en respectant l’esprit des anciens propriétaires ». Les succulentes galettes de Richard ne sont qu’un prétexte pour passer un moment sympathique entre amis ou en famille.

La Crêperie du Théâtre. 6, rue Racine. Tél. 02 40 73 82 98.

La boutique W est forcément différente

boutique WArrivé en novembre place Edouard-Normand, Hervé Guiboux est un entrepreneur. De la rénovation à la pose, il s’occupe de l’aménagement des espaces intérieurs. « Il s’agit d’une activité artisanale qui s’adresse à tous les budgets, explique-t-il. Nous sommes forcément différents car chaque espace est unique et les mobiliers que nous proposeront seront forcément uniques : du travail sur mesure ! ».

La Boutique W a de l’audace en terme de choix des matériaux. Par exemple, le plan de travail qui trône dans le magasin est en marbre brossé. Émilie Guitton est responsable de la boutique. Elle oriente les clients dans la conception de leur intérieur, de la cuisine à la salle de bain.

La boutique W. 5, place Édouard-Normand. Tél. 02 51 17 77 81. Site : www.laboutiquew.fr

Les cuisines artisanales d’ACG Cuisine

acg cuisineGrégoire et Chantal Chantreau ont la passion du travail artisanal. « Je revendique ma qualité d’artisan car il y a un savoir-faire que vous ne trouverez pas ailleurs », explique Grégoire Chantreau. Récemment, ils ont ouvert un espace showroom pour leur société ACG Cuisine, à deux pas du rond-point de Rennes. Ils y exposent leurs cuisines ainsi que leurs espaces de rangement.

« Notre travail commence par une étude à domicile. Nous étudions les lieux pour pouvoir proposer une cuisine sur-mesure, adaptée au budget des clients. Nous avons l’amour de la cuisine bien pensée et bien réalisée », poursuit Grégoire.

ACG Cuisine fait intervenir des petits artisans et pose du mobilier de fabrication française majoritairement.

ACG Cuisine, 19, boulevard des Frères-de-Goncourt. Tél. 02 40 49 07 09. Site : www.acg-cuisine.com